Category

Amérique

Category

La Californie est sans doute l’état le plus mythique des Etats-Unis… avec ses palmiers si caractéristiques, ses couchers de soleils aux couleurs ardentes … la Californie annonce l’océan pacifique, les surfeurs et une certaine douceur de vivre. Les aventures type road trip sur la route 66 et le cinéma hollywoodien ont bien sûr contribué à entretenir la légende…

A LA. (Los Angeles), l’étendue de la ville frappe par sa démesure. Sous la chaleur écrasante, il faut se préparer à arpenter de longues distances à pied ou en bus (qui s’appelle Métro d’ailleurs !!) ou bien à louer une voiture climatisée, ce que nous avons fait, avec mes camarades de voyage, pressées que nous étions d’imiter cet American way of life démesuré, pour ne pas dire, décadent !!

Une des visites à effectuer à Los Angles est bien sûr le Griffith Observatory, qui placé sur les hauteurs, permet d’avoir une vue imprenable sur la cité des Anges! De là, on peut apercevoir le célèbre signe « Hollywood » qui se distingue au loin parmi les collines environnantes. Les gens s’y pressent pour aller y admirer les étoiles grâce à des télescopes publiques gratuits. Nous en avons profité pour faire un tour au musée d’astronomie qui expose notamment le pendule de Foucault (démontrant que la terre tourne !) et s’adonner de près à l’étude des sciences et des lois l’espace.

venice-californiaAprès avoir flâné le long du « Walk of Fame » sur Hollywood Boulevard et vu les étoiles portant les noms des stars du cinéma américain, nous sommes ensuite parties à la recherche des rues les plus colorées de la ville… car en effet à LA, partout, on retrouve du street art… sur de longues avenues (Melrose avenue, Sunset Boulevard) ou sur des quartiers entiers (Main street downtown ou encore Venice Beach, la célèbre plage qui s’étend vers Santa Monica). Depuis de nombreuses décennies déjà, Venice Beach, qui doit son nom à ses canaux pittoresques, a attiré de nombreuses figures du cinéma et de la musique comme Elvis Presley, Marilyn Monroe ou encore Jim Morrison… C’est d’ailleurs sur cette plage que le groupe des Doors s’est formé dans les années 60, faisant revivre la culture beatnik des années 50, après que les membres de la génération beat se soient enthousiasmés autour des écrits d’Aldous Huxley ou de Jack Kerouac, (à l’origine de ce que l’on appelera plus tard, la génération hippie!). Marcher le long de cette fameuse plage est presque aussi emblématique que de poser devant les fresques murales d’ailes d’anges déployées (Angel Wings) qui sont le symbole immuable de la ville de Los Angeles. Une expérience on ne peut plus extatique !

Translate »