Category

Asie

Category

Quand on débarque en Inde, on s’attend à être surpris par un fossé culturel. Après le choc, on est vite englobé par le flux incessant de la rue, le balai des marchands ambulants, le brouhaha de la circulation, la chaleur et les couleurs… L’inde, toujours fascinante, ne laisse jamais indiffèrent.

Jaipur Jodhpur Taj Mahal

Le premier jour à New Delhi fut une découverte énorme mais la décision fut vite prise d’aller visiter la région du Rajasthan, bastion culturel et historique qui laisse à voir aujourd’hui bons nombres de forts et palais. Trois destinations s’imposent absolument : tout d’abord, Jaipur, la ville au grès rose et sa petite sœur, la bleue et énigmatique Jodhpur, tandis que la romantique Udaipur brille par la luminosité de ses palais de marbre blanc. Si le timing, le permet, après avoir admiré le Jal Mahal à Jaipur, (littéralement palais sur l’eau), il est intéressant d’aller faire un tour dans le désert de Thar. Un mois en Inde ne suffirait même pas à couvrir la seule région du Rajasthan, si bien qu’un mois à faire le tour du pays entier fut certainement trop court !

A Agra, je fus bien évidemment éblouie par le Taj Mahal puis je pris le train de nuit jusqu’à la ville sacrée de Varanasi (Bénarès en français) mais ce que je ne savais pas, c’est que l’on pouvait aussi faire ce trajet par voies fluviales. Je conseille vraiment de prendre le temps pour une croisière rafraichissante depuis Chunar jusqu’à la ville sainte de Varanasi (ou depuis Varanasi jusqu’à Patna). Tout comme pour les backwaters dans la région sud du Kérala, emprunter les voies fluviales permet de faire un vrai break loin de la circulation et de la folie des conducteurs indous.

traffic jam river india dancing woman radjasthan palace

Ces croisières ne sont pas disponibles toute l’année à cause de la mousson mais si tant est que l’on fasse son marché dans les agences de tourisme locales, on peut tomber sur des prix tout à fait intéressants. Et si l’on est chanceux, il parait même que l’on peut y apercevoir des dauphins d’eau douce ! Malgré la pollution du Gange, ceux-ci ont réussi à y survivre. On les retrouve aussi dans les cours d’eau des pays voisins comme la Chine, le Laos et le Vietnam.

Le voyage au cœur du Rajasthan touchait déjà à sa fin mais avant de reprendre un autre train de nuit en direction de Calcutta, je fis une dernière balade dans les marchés où l’on trouve bons nombres de tissus typiques de la région comme les pashminas mais aussi les traditionnels saris. Partout où j’allais, j’étais accompagnée par des odeurs d’encens et d’huiles parfumées, un souvenir olfactif qui évoquera à jamais la magie et les couleurs du Rajasthan.

A Varanasi, la première chose qui surprend, c’est cette bonne odeur qui nous rappelle la campagne. Vaches sacrées, chèvres ou chiens errants, tous déambulent…

Contrairement à Tokyo, intrépide, moderne et bouillonnante, la ville de Kyoto est l’archétype de la tradition japonaise, emplie de calme et de sérénité. Elle…

severine lesellier canyon sunset

Certains voudraient faire croire que, Pai, village hippie suspendu dans les montagnes du nord de la Thaïlande, aurait perdu son charme discret d’antan. Il…

Translate »